Stage chez SAP Walldorf (Allemagne)

Lors d'un salon à l'Ensimag, j'ai eu l'occasion de rencontrer un doctorant qui m'a proposé ce stage : 3 mois en Allemagne, avec un sujet de stage très intéressant. Je donne dans cet article mes impressions et ce que je retiendrai de ce stage.

Vie d'entreprise

SAP n'a rien à envier aux grandes entreprises américaines. C'est sans doute ma première impression lorsque je suis arrivé à SAP. Je ne parle pas ici de la puissance de l'entreprise (qui n'est plus à montrer), mais du confort des employés. SAP se veut très pratique pour eux : cantines haut de gamme gratuites pour tous les employés (et les stagiaires). La salle de billard, les terrains de sport, la salle de sport. Je n'y suis jamais allé, mais il y aurait aussi une salle de sieste. J'ai cependant joué plusieurs fois au volley avec d'autres employés. Dans l'action chacun parle sa langue, ainsi on entendait des "aus", des "out" et quelques "dehors" !

J'ai aussi eu la chance d'aller au Summer Summit SAP qui a lieu (environ) tous les 2 ans et qui ressemble à une immanence fête foraine gratuite pour les employés et leur famille.

Le Kuchen. Un rituel qui n'est pas propre à SAP, mais à la culture allemande : les employés font un gâteau pour les évènements importants : départ d'un employé (définitif, congé paternité ou maternité, etc), fin de stage.

Research seminar

Chaque mercredi, un étudiant (ou un employé) présente son travail. Par exemple cette semaine, j'ai assisté à la présentation d'un papier qui sera présentée à VLDB, une grande conférence sur les bases de données. J'ai aussi dû présenter mon travail.

Environnement anglophone

Bien que les courriels soient la plupart du temps envoyés en allemand et en anglais, il est possible de travailler uniquement en anglais. À défaut d'apprendre quelques mots allemands, j'ai pu améliorer mon anglais ! J'ai aussi été impressionné par le nombre de personnes que j'ai rencontré qui parle français... et très bien !

La magie de la langue anglaise c'est qu'elle m'a permis de rencontrer beaucoup d'autres stagiaires de tous les continents, avec qui nous avons beaucoup discuté dans le bus, dans le train, à la croisée des couloirs, à la cantine, et en sortie le weekend. J'ai rencontré aussi d'autres français.

En conclusion, j'ai beaucoup apprécié ce stage. J'ai pu un peu visiter l'Allemagne. J'ai toujours eu une petite réticence à travailler pour une grande entreprise. Cette expérience a été très positive, pour les points cités dans cet article mais aussi au niveau technique et sur le fonctionnement des grandes entreprises. Ainsi, comme de plus en plus de gens, je vous conseille vivement de faire un stage à l'étranger, si vous en avez l'occasion. Encore une occasion d'apprendre !

Je suggère aussi

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot radlqi ? :