Théâtre : Une tournée, une vraie.

Imaginez-vous, un jeudi à 13h, dans un petit village de la Drôme (Sud-Est). Il ne faisait pas très chaud, le temps semblait alors idéal pour faire les 6h de route qui nous séparaient de l'Indre-et-Loire (Nord-Ouest). Sur le trajet nous étions huit membres de La Chaumière d'EDGUAR, une récente (mais pas sans expérience) association théâtrale, qui interprète Les souvenirs se font la malle.

Montrésor, vue du rempart du château
Montrésor, vue du rampart du château. (Crédit : Nathan)

Nous sommes arrivés, assez tôt à Montrésor, c'était la seconde fois que je m'y rendais. J'aime beaucoup cette ville, son historique, son architecture. Le vendredi matin nous avons pu visiter l'église et le château.
À 14 nous avons garé le camion devant la salle des fêtes d'Orbigny, après 3h d'installation et quelques tours de tarots les premières personnes arrivent. Ça fait plaisir de savoir qu'il y a du monde, alors que le spectacle n'est pas connu dans la région. Très vite, on entend les rires, les applaudissements.

Je n'avais jamais imaginé faire un jour une tournée, une vraie : une loin.
Je découvre tout les ans de nouvelles salles des fêtes avec La Chaumière d'EDGUAR et Le petit théâtre des Mathurins et j'avais déjà fait 3 jours de spectacle de suite, mais jamais dans 3 salles différentes. Nous avons dû déplacer une scène, faire des choix, trouver des solutions dans des lieux inconnus et très différents : des salles des fêtes et un château (à Orbigny, Loché-sur-Indrois et Chemillé-sur-Indrois). C'était de l'adaptation, de la vraie.

Nous avons rencontré plein de monde. Mise à part la fatigue, tout était génial : autant à l'Indrois qu'à l'inverse.

Je suggère aussi

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot qlmzq ? :