Tuto de Grammaire Française : méthodes simplifiées

cours d'orthographe simplifié

La question n'est peut-être pas le nombre d'heures que les élèves passent à apprendre l'orthographe à l'école, mais peut-être les méthodes utilisées. À quoi sert réellement de savoir ce qu'es un adjectif épithète, ou un verbe pronominale si on ne sait pas accorder les choses simple.
L'orthographe n'étant qu'un outil, dans notre monde (ou nos pays Francophones) basé sur la communication, ne faudrait-il pas la simplifier ? Je ne dirais pas qu'elle freine la communication, mais, seulement, qu'elle ajoute des contraintes parfois inutiles, surtout quand cela ne change pas la prononciation ni la compréhension. Certaines expressions ont changées de sens tels que au temps pour moi qui a plutôt pris celui (mal orthographié, mais plus proche du sens) de autant pour moi ne pourrait on pas la mettre à jour ?
Ce tutoriel a pour but de vous donner quelques méthodes simplifiées pour faire moins de fautes.

Les verbes : é ou er ?

Ici on doit savoir s'il s'agit d'un infinitif ou d'un participe passé.
Pour ce faire il suffit de placer le verbe mordre à la place. Si on peut prononcer mordre on écris le verbe avec er (l'infinitif). Si en revanche la prononciation de mordu est correcte on écris le participe passé : avec é.
Il faut ensuite savoir si on doit y appliquer un pluriel ou un féminin avec la règle suivante.

Les accords du participe passé : é, és, ées ?

Ici il y a deux cas, c'est être ou avoir.
Dans le cas du verbe être on accord toujours le verbe le participe passé : é, és, ées.
Dans le cas du verbe avoir, l'opération est un peu plus délicate. J'ai publié il y a quelques temps une méthode sur Wikipedia. Cette technique fonctionne dans la plupart des cas : lire la phrase dans l'ordre et s'arrêter au participe passé. À cet instant, si l'on sait de quoi on parle, on accorde :

  • Les pommes que j'ai mangées... → Quand on prononce "mangées", on sait qu'on parle des pommes ⇒ on accorde
  • Jenny a acheté... → En lisant "acheté", on ne sait pas encore de quoi on parle ⇒ on n'accorde pas.

à ou a ?

La méthode est encore une fois super simple. Il faut remplacer à ou à par avait (le verbe avoir au passé). Si la phrase est correcte avec on est en présence du verbe avoir, on écris a. Si ce n'est pas prononçable on écris à.

notre ou nôtre, votre ou vôtre ?

Si je peux mettre le ou la devant, je met un accent circonflexe.

Appeler avec un 'l' deux 'p' ? deux 'l' ?

Appeler prends toujours deux 'p'. Cependant il ne prend qu'un 'l' lorsqu'on entend le son [eu] : Appeuler et j'appelle

Heureusement l'orthographe française se simplifie un peu de temps en temps (Attention ! les lecteurs peuvent avoir un train de retard !), par exemple pour écrire les chiffres en lettre il faut mettre un tiret entre chaque mot. Pour en connaitre d'autre je vous invite à aller sur www.orthographe-recommandee.info

Voilà 4 règles sans "mais", ni "excepté", si vous en connaissez d'autre commentez, je les ajouterai.

Je suggère aussi

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot diwrm ? :